Rechercher

Ironie de campagne

Cruelle ironie quand poussent les affiches « urgent recherche médecin » à l’endroit même où 6 praticiens se proposaient de poser leurs stéthoscopes (sans compter les orthophonistes, psychomotricienne et autres ergothérapeutes, en tout 15 personnes car oui un projet bien pensé est fédérateur!)


Désormais vendu (cf panneau en arrière plan) dans un but plus logistique que d’industrie de pointe, le site de Diefmatten est la caricature d’un discours stérile qui dit vigoureusement faire « des difficultés d’accès au soin de la population » une priorité sans en faire la démonstration.


Hormis quelques élus faisant preuve de volonté et d’intelligence (je salue les communes de Gildwiller, de Soppe-le-Bas, de Burnhaupt-le-Haut) , mais limités par leur isolement et l’échelle du problème, c’est par un silence retentissant que s’illustrent nombre de responsables, responsables justement de vos difficultés à trouver un praticien pour votre cystite qui traîne ou pour le petit qui chauffe et ne dors plus depuis deux jours.


Les causes profondes de cette hypo-activité m’échappent encore (ou pas ?), reste que le (non)résultat est là en dépit d’un accroissement hyperbolique des besoins.


Pourtant ce n’est pas faute d’avoir proposé, consulté, expliqué, refusé les mauvaises solutions (oui cela existe), rencontré palabré et surtout attendu, tellement attendu sans que n’arrivent en retour propositions, actions, dialogues et autres prises de position qui certes demandent un certain courage mais au bénéfice de combien « d’administrés » ? ( je préfère parler de personnes mais ce terme ne serait administrativement pas qualifié pour s’installer sur ce terrain).

Voir cette image me fait sincèrement mal au cœur car quoiqu’on en dise, les médecins aiment soigner leurs patients (dans les conditions de sérénité requises à l’exercice de notre art) !


Je rappelle que ce n’est pas une ambition personnelle qui m’a motivé à proposer une autre manière de travailler en désert médical (oui c’est un désert médical et pour information 40% des praticiens en activité dans la CCSAL et celle de la vallée de Masevaux seront en retraite d’ici à 5 ans, ce n’est pas moi qui le dit c'est l’ARS..), c’est le souhait peut être naïf de faire quelque chose de bien pour les gens du cru, vous en l’occurrence.

Pour ma part je pourrais fermer mon cabinet demain soir et réouvrir dans 48heures dans un de ces nombreux autres endroits qui, eux, font des ponts en or aux médecins de bonne volonté. C’est dire si je ne joue pas ma vie dans cette affaire.

Vous me pardonnerez de prendre un peu de recul et de réduire mon activité, pour ma santé et mon équilibre personnel et professionnel.


Après des mois (années) en sur-régime à gérer au minimum 40 doléances par jour (quand la moyenne française est à 22 consultations par jour) je me suis senti très (trop) fatigué et j’ai décidé de suivre le conseil que bon nombre de patients m’ont prodigués (ou quand le soignant devient soigné par les soignés devenus soignants « il faut quand même faire attention à vous docteur »!!


Et bien soit, mais souvenez- vous de ce conseil quand vous ne parviendrez pas à me contacter ou à prendre rendez-vous (chez moi ou mes consœurs/confrères par ailleurs) et rappelez-vous que ce n’est pas à moi qu’il faut en vouloir.


Les médecins sont responsables de la santé des personnes vues en consultation, pas de l’accès au soin de toute une population.


Je reste bien sûr ouvert à toutes bonnes volontés car je suis positivement optimiste et ne suis nullement amer, je ne voudrais pas tomber malade dans ce contexte sanitaire .


Au plaisir, ici ou ailleurs, et puissiez-vous devenir, ou demeurer, en bonne santé.


Très cordialement.


Dr J.Peterschmitt


30 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Patients Impatients

Bonsoir à tous, Des besoins toujours croissants sur un sujet fondamental, s’il en est, donc un projet toujours aussi nécessaire. Ne devrait-il pas être d’ores et déjà à l’état de chantier? Sûrement y